Ta mère, je me la branche comme je veux, en parrallèle ou en sèrie, et même en dérivation...